Francais

Une introduction au mouvement Sarvodaya Shramadana du Sri Lanka

Le mouvement Sarvodaya Shramadana est une organisation unique d’auto assistance des individus adoptant une approche holistique et intégrée du développement, de la paix et de l’éveil spirituel. Le mouvement a été fondé il y a plus de 40 ans par le Dr. A. T. Ariyaratne, alors professeur à Colombo. Depuis ses débuts dans un village unique, il s’est développé en couvrant plus de more 13,000 villages dans toute l’île et recueilli l’aide de soutiens venus du monde entier.

Traduit du sanskrit, le mot Sarvodaya Shramadana signifie “l’éveil de tous par le travail partagé.” Dans le contexte moderne, ceci implique le partage volontaire des ressources, notamment le temps, les pensées et les efforts.

Le mouvement promeut un développement centré sur l’Homme pour améliorer la qualité de vie des personnes les plus défavorisées du pays. Ses méthodes sont conçues pour préserver les valeurs traditionnelles du Sri Lanka tout en assurant la promotion de la paix au niveau national. Il cherche aussi à influencer les politiques internationales liées au développement pour devenir encore plus centré sur l’humain et plus soucieux des aspects non-économiques de la vie.

Persuadé que le développement doit se concentrer sur la promotion de tous les individus de la société, le mouvement Sarvodaya jouit d’une histoire associée à la promotion de l’autonomisation plutôt qu’à la dépendance. Il permet aux individus de prendre des responsabilités liées à la planification de leurs propres futurs. En les engageant, les organisant et en partageant un travail volontaire, l’approche adoptée par le mouvement Sarvodaya vise la réalisation des individus, des familles, des communautés et des besoins nationaux et internationaux.

Une vision pour le 21ème siècle

Le mouvement Sarvodaya entretient une vision d’un nouvel ordre social trouvant ses racines dans l‘héritage religieux diversifié du pays – une société multiculturelle sans pauvreté/sans richesse basée sur les valeurs de Gandhi, c’est à dire la vérité, la non-violence et le sacrifice de soi. Une telle société est régie par l’idéal d’une démocratie participative avec un pouvoir et des ressources décentralisé(es), au sein de laquelle les droits de l’homme fondamentaux sont promus et les besoins de base humains satisfaits. Dans cette société, les individus protègent et entretiennent l’environnement naturel dans lequel nous vivons tous.

“L’éveil” constitue le prérequis au développement de la personne, de la communauté et des pays. L’éveil a lieu lorsque les individus s’unissent pour le bénéfice de tous. Pour atteindre cet éveil personnel et social, le mouvement Sarvodaya oeuvre pour une intégration équilibrée des dimensions spirituelle, morale, culturelle, sociale, économique et politique.

Pourquoi Sarvodaya

Le Sri Lanka est un pays économiquement pauvre. Bien que les exportations aient enregistré une augmentation et que le revenu global soit en hausse, la richesse économique n’a pas atteint la population de façon égale. Si les villes et les classes supérieures ont beaucoup progressé, la qualité de vie dans les zones rurales ne s’est pas améliorée. Dans le secteur de l’agriculture, de nombreuses personnes continuent à vivre au ou en dessous du seuil de pauvreté. L’industrialisation a aussi créé une nouvelle sous-classe urbaine dont les revenus ont augmenté mais qui ne parvient néanmoins pas à se nourrir.

Les résultats de ce développement déséquilibré sont mis en lumière par le taux de suicide, de criminalité de plus en plus violente et d’alcoolisme constatés dans le pays. Ignorées par la prospérité croissante qu’elles constatent par ailleurs, de nombreuses personnes se sentent incapables d’améliorer leur situation. Dans de nombreux cas, ils sont devenus désespérés, suicidaires et s’engagent même dans la violence. L’exemple le plus évident est la guerre civile, un conflit armé durant depuis 1983. Au moins 60,000 personnes, pour la plupart des civils, ont été tuées au cours des combats. Plus d’un million de personnes sont des réfugiés.

Pour lutter contre des problèmes sociaux si fortement enracinés, Sarvodaya travaille directement avec des personnes de tout âge et de toute origine au niveau du village. Ceci promeut la confiance en soi et l’autonomisation, non seulement pour l’individu mais aussi pour la communauté. Le mouvement travaille du bas vers le haut dans le cadre d’un processus d’évolution, et de haut en bas, en fournissant les compétences et l’autonomisation. Son travail trouve sa source au niveau local, mis en oeuvre des villageois qui ont été formés par des personnes pareilles à eux s’étant formées par l’intermédiaire d’activités de Sarvodaya.

Sarvodaya a identifié dix besoins humains de base qui doivent être satisfaits pour tous les individus dans une société juste.
1. Un environnement propre et beau
2. Une alimentation adéquate en eau propre et potable
3. Habillement de base
4. Une alimentation équilibrée
5. Un logis simple
6. Des soins de santé de base
7. Des équipements de communication simple
8. Besoins de base en matière d’énergie
9. Une éducation bien encadrée
10. Une satisfaction des besoins culturels et spirituels

Le mouvement Sarvodaya pense que pour faciliter le développement, toutes ses activités doivent promouvoir la vie, l’harmonie et la fin des violences. C’est pourquoi le mouvement a également engagé des ressources et son énergie pour mettre fin à la guerre. En 1999, il a introduit une initiative populaire pour la paix qui a attiré plus de 170,000 personnes à participer à une marche de paix et de méditation. D’autres événements et activités continueront à être organisés jusqu’à ce que la guerre ait cessé. Mais l’engagement historique de Sarvodaya dépasse la facilitation de la cessation de la violence. Le mouvement continuera, dans tout le pays, à oeuvrer pour la guérison des blessures, la réconciliation et l’équilibre économique.

D’un village à de nombreux villages

Le mouvement Sarvodaya est né en 1958 à l’époque où A.T. Ariyaratne dirigeait un groupe d’étudiants de Colombo qui faisaient des actions de bénévolat dans un seul village. Il se concentrait, à cette époque, sur les valeurs du service et de la participation des communautés. Les activités Shramadana ayant connu un succès élargi, le mouvement Sarvodaya a inspiré de nombreuses personnes dans tout le pays. En 199, il a lancé son programme “Cent villages” pour apporter le développement intégré à une base rurale élargie. L’organisation a commencé à s’étendre en passant de centaines de travailleurs bénévoles à un réseau de villages participant dans le cadre de leurs propres communautés.
Gagnant un respect national et une reconnaissance internationale, le mouvement Sarvodaya s’est rapidement développé. En 1989, néanmoins, il a dû faire face à une série de défis, incluant des événements politiques agités dans l’ensemble du pays, les soucis naturels grandissants d’une organisation en pleine expansion et une nouvelle orientation des priorités de financement des donateurs ne s’axant plus des stratégies non-économiques. Une période de réévaluation et de restructuration a ainsi commencé; en apprenant à faire plus avec moins de crédits.

Le programme “Villages pionniers” lancé en 1994 a incarné une nouvelle approche. Des habitants de plus de 1,000 villages ont été formés pour assister et rendre autonomes les communautés avoisinantes et leurs propres communautés.

Aujourd’hui Sarvodaya est plus efficace que jamais, avec une gestion rationalisée et un engagement renouvelé à développer l’autonomisation et la confiance en soi. Ce nouvel esprit se reflète au niveau de l’infrastructure administrative et des plus de 13,000 communautés engagées dans le cadre de l’idéal et des actions de Sarvodaya. Au moment où nous entrons dans le 21ème siècle, le mouvement Sarvodaya continue à embrasser une vision équilibrée de la société – un futur de paix, dans le cadre duquel tous les individus peuvent répondre à leurs besoins de base et dans le cadre duquel nul n’est exclu d’un processus de développement plein de compassion.

Un cadre pour l’éveil de tous

Avec sa présence dans l’ensemble du pays, une participation des activités émergentes et une orientation axée sur l’éveil spirituel, le mouvement Sarvodaya est plus qu’un simple prestataire de services. Les sociétés Shramadana, intégrées de façon indépendante dans presque 3,000 villages en 2001, servent de liens organisationnels principaux entre les individus, les familles, leurs communautés et autres groupes partageant le processus d‘éveil. Les sociétés constituent une reconnaissance officielle de l’avancée des villages vers la satisfaction des besoins de base; une étape intermédiaire dans le processus de développement en cinq phases destiné à répondre aux problèmes de la communauté élargie. Plus de 8,000 villages oeuvrent pour la fondation de leurs propres sociétés Shramadana.

Gestion du présent et fondations pour le futur

En réponse à l’accroissement du volume et de la sophistication de plus en plus grande des besoins de contrôle, le mouvement Sarvodaya s’est développé en une famille élargie d’unités de travail, d’organisations indépendantes et de projets générateurs de revenus.

“Damsak Mandira,” le siège national de Sarvodaya installé près de Colombo, accueille le Président, l’Executive Director, les personnels de direction et de gestion des programmes servant toutes les activités de Sarvodaya.

Le mouvement Sarvodaya assure aussi le soutien de 33 centres de district dans l’ensemble de l’île. Chaque centre de district agit en tant que chambre d’enregistrement des informations et ressources, centre de coordination pour la planification au niveau des districts et installation accueillant des services spécialisés comme les technologies de l”information et les médias liés à l’éducation. La liaison entre les centres de district et les villages est assurée par 245 coordinateurs, travaillant chacun en contact étroit avec les villages de leur zone.

Chaque village pionnier soutient des activités dans neuf autres villages avoisinants, qui, à leur tour, assistent leurs voisins. Ainsi, les villages peuvent planifier et mettre en oeuvre des programmes adaptés à leurs besoins.

Approches pratiques du développement

Les programmes de Sarvodaya sont répartis dans trois secteurs : Autonomisation sociale, Autonomisation technologique et Autonomisation économique. Ces trois divisions disposent de spécialistes disponibles au niveau du district pour aider les villages à planifier et mettre en oeuvre leurs objectifs de développement. Les trois divisions travaillent ensemble, permettant à chaque communauté de progresser à son propre rythme.

Autonomisation sociale

La Division autonomisation sociale
La Division Autonomisation sociale constitue la fondation des projets de développement Sarvodaya, ces derniers sont mis en place grâce à des travailleurs des villages qui aident leurs communautés à participer à un processus de développement en cinq phases.

L’unité de développement des capacités des communautés met directement en oeuvre la vision adoptée par Sarvodaya d’une société éclairée faisant appel à Shramadana, le partage volontaire du travail et des compétences. Ceci est réalisé par l’intermédiaire d’un processus d’identification des besoins des communautés et la création de méthodes collaboratives pour utiliser les ressources des villages. Chaque année, des centaines de camps de Shramadana impliquent des dizaines de milliers de villageois, enfants, adultes, paysans, mères et volontaires internationaux. Les leaders locaux reçoivent une formation et un support pour les projets qu’ils planifient.

L’unité de santé des communautés coordonne les activités de santé de base, les campagnes de sensibilisation du public et la formation des travailleurs de santé locaux et étrangers. Elle offre des services de santé physique et mentale et de nutrition dans tout le pays, en faisant de plus en plus porter l’accent sur la santé mentale des enfants affectés par le conflit. Le Sri Lanka ayant la population la plus vieillissante au monde, le mouvement Sarvodaya répond maintenant aux problèmes de la qualité de la vie à long-terme et des soins.

Le programme de développement de la petite enfance a permis de construire et de fournir des personnels pour plus de 6,000 établissements préscolaires Sarvodaya, c’est à dire pour 83% des écoles du pays. En collaboration avec les parents et les enfants, le mouvement Sarvodaya contribue à former de nouveaux enseignants, visiteurs à domicile et membres de sociétés Shramadana intervenant dans le cadre des soins aux enfants, de la sécurité alimentaire et d’une croissance et d’un développement sains.

Le programme des 5R est surtout implanté dans le Nord et l’Est. Il s’est fixé comme objectif de répondre aux besoins essentiels humains et de restaurer une vie digne dans les zones affectées par le malheur et le conflit. Dirigés par les coordinateurs des villages et des districts, les travailleurs Sarvodaya ont des responsabilités couvrant la construction des routes et ponts essentiels, les travaux sanitaires, la gestion de l’eau et de l’agriculture ainsi que l’aide aux familles pour restaurer leurs revenus. Leur mission peut être résumée par les “5R:” rôle de secours, reconstruction, réhabilitation, réconciliation et réveil. Leur rôle est de soulager les souffrances et de reconstruire les vies.

L’Institut Sarvodaya pour la conservation de la biodiversité (SIBC) mène des projets de démonstration, de sensibilisation du public aux problèmes environnementaux, d’action et de recherche. Le SIBC promeut et distribue des technologies basées sur l’utilisation des micro-organismes actifs (EM) à titre de substitut organique aux engrais et produits agrochimiques. Le mouvement Sarvodaya enseigne les méthodes liées au recyclage des déchets, à l’augmentation de la productivité et à la protection du riche héritage naturel du Sri Lanka. Il promeut aussi les activités agro-forestières, les pépinières et les programmes de nettoyage de l’environnement par l’engagement des milliers de membres de la Youth Environmental Society (Y.E.S.).

L’unité de communication liée au développement établit un lien entre la population rurale et les tendances de l’âge de l’information, par des médias, des présentations audiovisuelles et d’autres formes de technologies de l’information. Des jeunes et des adultes sont mobilisés sous la direction de professionnels par l’intermédiaire d’ateliers de travail, de présentations, de camps de jeunesse et de programmes de création artistique. Des télécentres sont créés pour servir de fenêtres rurales destinées à faire passer les bénéfices liés aux technologies de l’information auprès des populations rurales défavorisées.

Autonomisation technologique

Services techniques ruraux de Sarvodaya (SRTS)
Plus d’un quart de la population du Sri Lanka n’ayant toujours pas accès à une eau propre, le SRTS aide les villages à créer l’infrastructure de base dont ils ont besoin, comme l’eau, le logement, les équipements sanitaires et l’électricité. Sarvodaya promeut activement des technologies appropriées – énergie solaire et éolienne, pompes à main, plans d’urgence pour l’eau, les latrines et les puits – ces dernières ont apporté des progrès économiques et de meilleures conditions de santé dans les villages des zones les plus reculées du pays.

Autonomisation économique

Services de développement économique des entreprises Sarvodaya (Garantis) Ltd – SEEDS
Créés en 1986 et utilisés pour la première fois en 1987, les SEEDS offrent une gamme complète de services appelés “crédit plus.” Cette approche a d’abord été adoptée au niveau des activités émergentes pour créer un système bancaire et une infrastructure pour les entreprises au niveau du village avec la participation des individus, pour construire une discipline financière par l’intermédiaire de la promotion d’une culture d’épargne, améliorer le mode de vie en développant le crédit et les capacités, en développant des liens avec le secteur privé, introduisant de nouvelles technologies et créant des sociétés autonomes dont la propriété et la gestion appartiennent aux villages eux-mêmes. Le personnel du programme le plus efficace de Sarvodaya, le SEES’ 400 collabore avec plus de 2,500 sociétés créées au niveau du village pour développer une to culture d’entreprise au sein du système de valeurs de Sarvodaya. Ce dernier a offert plus de 1.7 milliard de roupies en prêts liés à des fonds centraux, ainsi qu’un soutien à plus de 50,000 petites entreprises. A la fin 2000, les SEEDS ont aidé les sociétés des villages à construire une base de capital pour les villages dépassant 620 millions de roupies, en mobilisant plus de 750,000 prêts équivalant à 900 millions de roupies en faveur d’habitants ruraux.
Les SEEDS fonctionnent en s’appuyant sur trois divisions principales :

Division banque
La Division banque aide à créer un système bancaire centré sur les habitants des villages en :
• initiant et renforçant un processus de formation lié au capital pour les habitants des villages
• offrant des investissements complémentaires pour la création d’entreprises et le développement
• développant l’infrastructure nécessaire à des institutions financières rurales durables.

Division formation

Par l’intermédiaire d’une gamme de programmes de formation, la Division formation renforce la capacité institutionnelle des sociétés des villages, en essayant de leur permettre de devenir des infrastructures durables situées au niveau du village de l’autonomisation sociale et économique. Au cours des 13 dernières années, la Division formation a mené plus de 10,000 programmes de développement institutionnel pour les sociétés des villages, en formant plus de 200,000 personnes pour renforcer leur capacité en matière de gestion et d’entreprises.

Les services offerts incluent :
• Leadership, gestion et formation aux compétences liées à la gestion financière pour les leaders des communautés.
• Formation des personnels au développement pour s’assurer que les personnels des SEEDS puissent répondre aux besoins changeants du programme de développement.
• Offre de soutien, de formation et de partage de l’expérience à et avec des organisations partageant nos idées sur les problèmes liés au développement des « jeunes pousses » et de la gestion de la micro-finance.

Division services aux entreprises
La division services aux entreprises (ESD) a été fondée en 1990 pour offrir des services spécialisés de développement des entreprises. Elle a contribué au développement et au soutien d’environ 20,000 nouvelles entreprises et 30,000 entreprises rurales existantes et de plus de 70 nouvelles technologies appropriées. Des instructions relatives à l’usage de pesticides sûrs à l’apiculture, l’élevage et le développement de l’agriculture, le travail dans l’industrie du vêtement et la gestion des affaires commerciales, ESD offre un support continu par :
• La dissémination de l’information
• Des ateliers liés aux compétences relatives à la gestion technique et commerciale, une formation et des apprentissages dans le contexte
• Recherche et développement sur l’amélioration des méthodes commerciales et la technologie appropriée
• Conseils liés au commerce
• Création de liens concernant l’approvisionnement et le marketing avec des organisations du secteur privé.

Une famille de programmes indépendants et intégrés

Les autres unités intégrées de façon indépendante à Sarvodaya contribuent toutes à l’approche intégrée qui constitue la marque de l’efficacité du mouvement.

Sarvodaya Suwasetha
Suwasetha est le programme de Sarvodaya destiné à offrir des services et un soutien humanitaire aux citoyens du Sri Lanka qui n’ont pas pleinement bénéficié de la richesse de la société : enfants, adultes et personnes souffrant de handicaps. Plus de 120 travailleurs à plein temps de Suwasetha offrent les services suivants :
• Accueil des enfants orphelins ou mal nourris, adolescentes attendant un enfant et personnes âgées
• Établissement préscolaires spécialisés
• Réhabilitation de jeunes en détention ou vivant dans des camps de réfugiés
• Services pour des personnes souffrant de handicaps physiques, visuels et cognitifs
• Une école internationalement réputée pour les enfants sourds.

Shanti Sena
Après plus de deux décades de développement, le mouvement Shanti Sena (passerelles pour la paix) compte à ce jour environ 77,000 membres répartis dans 28 districts travaillant pour la paix et l’amitié. Des camps de jeunesse inter-religions organisés par Shanti Sena réunissent des centaines de jeunes musulmans, chrétiens, bouddhistes et hindouistes pour leur faire explorer leurs liens communs et offrir des services aux communautés. Les participants apprennent le leadership, la tolérance et compétences pratiques qu’ils peuvent utiliser chez eux, à l’école et au travail. Par le sport et des festivals culturels, des méditations sur la paix et des activités nationales, les membres de Shanti Sena constituent une force assurant une stabilité.

Dans leurs propres villages, les membres de Shanti Sena proposent des services de premier secours et de santé, de gestion des jardins individuels, des projets liés à la conservation et l’éducation et offrent des activités de divertissement.

Des projets générateurs de revenus
L’objectif d’autonomisation anime l’organisation Sarvodaya et ses affiliés. Ensemble, ces projets génèrent des revenus pour l’administration du mouvement, en contribuant à assurer une stabilité dans un monde où les intérêts des donateurs peuvent varier d’année en année. Ils contribuent également à la capacité qu’a le mouvement d’initier et de maintenir un grand nombre de programmes ne bénéficiant pas de ressources externes.

Sarvodaya Vishva Lekha
Le service d’impression et de presse Vishva Lekha produit une grande variété de publications et gère l’un des groupes d’impression de contrats connaissant le plus fort développement dans le pays. Outre qu’il soit le premier éditeur de journaux au Sri Lanka, Vishva Lekha imprime aussi des magazines, des livres et des publications spécialisées pour les clients des secteurs public et privé.

Les autres projets générateurs de revenus incluent :
Exportation – Sarvodaya produit des jouets modernes et traditionnels, des batiks et de l’artisanat indigène.
Engineering – le mouvement Sarvodaya est devenu connu dans le monde entier pour sa fabrication et l’installation de pompes manuelles pour les puits de village.
Travail du métal et du bois – Les meubles de bureau, fournitures scolaires et équipements pour établissements préscolaires de Sarvodaya peuvent être vus dans tout le pays.

Le Sarvodaya Trust Fund

Le Dr. A.T. Ariyaratne, le président de Sarvodaya, a créé le Trust Fund en 1984 pour reconnaitre les individus et les organisations ayant joué un rôle important dans le cadre de l’aide à l’humanité, de la construction de la paix ont aidé Sarvodaya à atteindre ses buts et objectifs. Le Dr. Ariyaratne a crée le Trust (Fonds) en utilisant des fonds qu’il avait lui-même reçu au titre de récompenses internationales. Chaque année, le Trust remet des récompenses à des leaders en vue du Sri Lanka.

Vishva Niketan
Fondé par A.T. Ariyaratne en 1999, le Vishva Niketan Global Peace Meditation Center cherche à créer un éveil national et international générant la paix, l’harmonie et le développement spirituel. Le Vishva Niketan a déjà attiré l’attention internationale sur sa philosophie qui préconise de lier paix interne et paix externe. Dans un cadre serein et tranquille, il accueille des étudiants, leaders et des pratiquants de toute confession pour que ces derniers découvrent une sagesse commune et l’appliquent dans le cadre de la résolution de leurs conflits internes et des conflits des individus qui les entourent. L’un des premiers programmes les plus réussis en la matière enseignait en fait la méditation à des prisonniers.

Nous construisons la route et la route nous construit
Le développement ne se résume pas simplement à une eau propre, une alimentation décente ou une nouvelle route. Il correspond à l’éveil de la compassion, de l’amour et de l’autonomie dans les cœurs des travailleurs du développement et les bénéficiaires de ce dernier. Par l’intermédiaire d’activités partagées, nous renforçons notre caractère social, mental, émotionnel et spirituel. Nous pouvons construire une route pour un village, mais l’acte de construire cette route construit notre bien-être commun, en ouvrant les portes à notre éveil et illumination. Dès ses débuts, le mouvement Sarvodaya a opéré sur la base de cette conviction fondamentale : ce sont les villageois eux-mêmes qui constituent la ressource principale pour leur propre qualité de vie. Bien qu’un réseau d’individus au Sri Lanka et à l’étranger soutienne Sarvodaya, c’est le temps, les efforts et les dons en ressources des villageois qui font bien plus que les contributions de nos donateurs. La plus grande partie de ce soutien financier externe provient d’individus, de fondations et de gouvernements. Les principales contributions sont provenues du Japon, de Suisse, de Norvège, du Canada, des Pays-Bas et des États-Unis, entre autres.

Les donateurs individuels soutiennent le travail général de Sarvodaya ou des programmes et des activités spécifiques. Au Sri Lanka, les contributions peuvent aller d’une tasse de riz pour chaque enfant dans un établissement préscolaire au dur labeur dans un camp Shramanda. Pour l’étranger, une contribution de 40$ permet d’acheter une bicyclette pour un travailleur Sarvodaya alors qu’une donation de 2-3,000$ finance la construction d’un établissement préscolaire. Récemment, des contributions financières majeures ont contribué à financer l’initiative de paix de Sarvodaya.

Bien que les circonstances et les technologies aient changé depuis la naissance du mouvement Sarvodaya, il y a 40 ans, le mouvement Sarvodaya a survécu. Au Sri Lanka et dans le reste du monde, le mouvement Sarvodaya a inspiré des millions de personnes en les encourageant à agir en leur propre nom et au nom de leurs frères humains. Son caractère approprié et son efficacité peuvent être mesurés en termes de statistiques, d’autonomisation des individus et communautés et d’espoir pour le futur.

Pour soutenir le travail de Sarvodaya, veuillez contacter :
Executive Director,
Lanka Jathika Sarvodaya Shramadana Sangamaya
Sarvodaya Headquarters,
“Damsak Mandira,” 98, Rawatawatta road,
Moratuwa, SRI LANKA.

Téléphone: (94) (1) 2647159 or 2655255
Fax: (94) (1) 2656512
Email: ssmplan@sri.lanka.net
Site: http://www.sarvodaya.org

Crédits

Rédacteur principal : D.J. Mitchell
Traduction: Golub Albert (France)
Équipe éditoriale : Sharif Abdullah, Rick Brooks, William Harris, Nishantha Preethiraj
Photographie : Anura Peiris
Conception et mise en page : First Impressions
Impression : Imprimé au Sri Lanka par Sarvodaya Vishna Lekha